Retour aux articles

Une percée pour le traitement des lésions cancéreuses de la peau chez ISOMED

30 janvier 2014
PATHQC se joint à Isomed Clinique chirurgie esthétique et médecine privée - Rive-Sud

Basocellulaires, spinocellulaires, lésions pigmentées suspectes de mélanome.

ISOMED est fier d’annoncer un nouveau partenariat qui lui permet d’améliorer ses soins chirurgicaux pour les lésions cutanées telles que les basocellulaires, les spino-cellulaires et les lésions pigmentées comme les mélanomes.

PATHQCun laboratoire de diagnostic privé dans les domaines de la cytologie, de l’histologie et de la pathologie moléculaire, se joint à ISOMED pour réaliser, sur place, dans nos locaux, les analyses des lésions cutanées cancéreuses ou suspectes que nous excisons. Ceci nous permet  ainsi d’obtenir un diagnostic confirmant la nature de la lésion et que leur excision est complète, dans l’heure qui suit.

Nous avons ainsi accès aux techniques de congélation,  et de Mohs, et pouvons diminuer les risques de récidives ou de réopération pour un diagnostic d’excision incomplète. Une reconstruction immédiate du déficit créé par l’excision, devient également possible.

Il s’agit vraisemblablement d’une première au Canada, pour l’excision de tumeurs de la peau, dans un centre non participant à un régime de santé public et nous sommes fiers  d’annoncer  cette avancée chez ISOMED.

PathQc opère sous la direction médicale du Dr Robert Nicholson, B. Sc., M.D.

Diplômé de l’université McGill en anatomopathologie, le Dr Nicholson a exercé sa profession dans toute la province de Québec.

Le Dr Nicholson est membre du Collège des médecins du Québec, membre associé du Collège royal des médecins et des chirurgiens du Canada et « fellow » de l’American Board of Medical Specialities in Anatomic Pathology. Dans le cadre de ses diverses fonctions dans différents milieux hospitaliers, des établissements de banlieue aux grands centres hospitaliers urbains, le Dr Nicholson a acquis une vaste et solide expérience dans la supervision de laboratoire et les diagnostics histopathologiques et cytologiques.

Autres articles

Pandémie, Public et Privé.
L’expérience d’ISOMED, et des autres…

24 janvier 2021

Depuis plus d’un an, ISOMED offre son aide au réseau de la santé, en tenant compte de la pertinence et de la qualité de ses installations. 

Durant cette période de pandémie, après des mois de discussion, nous n’arrivons toujours pas à conclure une entente avec les gestionnaires du réseau.

Pourtant des travailleurs de la santé des hôpitaux Charles-Le Moyne et du Haut-Richelieu, des chirurgiens chefs, des chirurgiens généraux, des infirmières, des anesthésistes, sont venus visiter nos installations et en ont tout simplement été emballés.

« Vous aurez des nouvelles demain de nos gestionnaires, ou après-demain », nous ont-ils assuré! « Nous voulons débuter au plus tôt ».

Leur enthousiasme ne semble pas avoir eu plus de succès que le nôtre auprès des décideurs.

Les obstacles administratifs semblent insurmontables. Que dire de la piètre qualité des communications avec les représentants des CISSS. Le silence, les délais, les remises de rencontre, semblent être leur meilleur argument.

Lire plus

Les laissés-pour-compte de la covid-19

23 janvier 2021
 

Cette patiente de 58 ans avait une petite lésion minuscule sur le côté du nez il y a un an et demi. Pas très visible !

Un cancer de la peau alors prouvé par une biopsie. On lui dit qu’il faut qu’on l’enlève… Puis l’attente. 

La petite lésion est devenue plus grosse lorsqu’elle nous consulte, un an et demi plus tard!  C’est surtout mal placé…

Mais, une image vaut 1000 mots, dit-on. Alors, avec l’autorisation de la patiente, voici son évolution:

Lire plus

Ah ces vilaines cliniques privées d’esthétique!

22 janvier 2021

Ah ces vilaines cliniques privées d’esthétique!

Lire plus

Vous désirez une consultation ?

Contactez-nous 

Pour en savoir plus sur l'équipe

Voir l'équipe