Retour aux articles

Le point sur la COVID-19

17 mars 2020

Le point sur la COVID-19 et sur ce qu’ISOMED fait pour vous aider
 

Votre bien-être et la sécurité sont ce qui comptent le plus pour nous. Depuis sa conception en 2005, ISOMED a fait tous les efforts pour vous assurer que vous recevrez des soins en toute sécurité, quelles que soient les circonstances et les imprévus. Voilà pourquoi nous sommes outillés pour faire face à la situation actuelle du COVID-19.

Votre sécurité ainsi que le bien-être de notre personnel et de nos partenaires sont notre priorité.


En effet, nos plans de construction, ont pris en compte non seulement d’assurer la confidentialité et le confort, mais aussi la prévention des infections et la sécurité en général, de tous ceux qui œuvrent ou reçoivent des soins chez ISOMED. Ces mesures nous ont permis d’afficher un taux d’infection irréprochable de moins de 1 cas pour 1000 opérés.

Maintenant que nous vivons la présente pandémie, ISOMED demeure l’un des endroits les plus sécuritaires qui soit pour recevoir des soins.

La COVID-19 ne sera pas disparue dans deux mois. Un vaccin sera peut être disponible… dans un an ? Il faudra apprendre à vivre avec toutes ces menaces et les autres, ne croyez-vous pas ?

Je vous invite à prendre connaissance des plus récentes données sur le Coronavirus en cliquant sur le lien qui suit :

https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies/2019-nouveau-coronavirus.html#a1

Puis voyez quelles sont mesures qu’ISOMED a mises en place pour lutter contre la COVID-19.

ISOMED fonctionne selon les heures d’ouverture habituelles. Si vous avez déjà pris un rendez-vous, nous vous aviserons directement advenant tout changement.

Bonne réflexion !


Dr Jean-Pierre Daigle, directeur médical ISOMED

 

Quelles mesures sont en place chez ISOMED ?

 

L’air     ISOMED ne s’est pas installé dans un hôpital, un CHSLD, un centre commercial, au centre-ville ou au-dessus d’une bouche de métro. Vous ne vous exposez pas à une promiscuité dangereuse en vous rendant chez nous.

La ventilation     ISOMED s’est doté d’une dizaine de systèmes de ventilation indépendants qui assurent une dispersion des contaminants hors du centre plutôt qu’une recirculation en ses murs. Ces systèmes de ventilation de pointe sont munis non seulement d’entrées d’air frais indépendantes, mais aussi de filtres et de systèmes de climatisation/chauffage indépendants, ainsi que de sorties d’air indépendantes :

  1. Système d’air filtré effectuant 6 changements d’air par jour pour les aires d’attente des patients chirurgicaux ;
  2. Système distinct pour les patients médicaux ;
  3. Système d’air filtré, géodésique effectuant 10 changements d’air par jour, pour les aires de soins médicaux ;              
  4. Système d’air filtré par filtres HEPA, sous pression positive effectuant 10 changements d’air À l’HEURE pour les blocs opératoires et salles de réveil ;
  5. Système d’air filtré par filtres HEPA, sous pression négative effectuant 10 changements d’air À l’HEURE pour le bloc de décontamination et stérilisation ;
  6. Systèmes de ventilation distincts desservant nos installations de déchets biomédicaux, de gaz médicaux centralisés, de livraison, situés hors de la clinique.

La propreté des lieux     Conformément à notre protocole de salubrité, toutes les aires de séjour sont lavables et lavées de fond en comble, après le retrait du mobilier. Les meubles sont lavés et désinfectés. Nous utilisons des produits nettoyants désinfectants de calibre médical qui agissent entre autres comme virucide. De plus, les manteaux et bottes souillées des visiteurs ne circulent pas dans nos salles d’attente ou de soins. Ils sont rangés dans un vestiaire réservé à cette fin à l’arrivée des patients. À cet égard, la collaboration de tous est nécessaire… et demandée courtoisement !

Les salles de bains et postes de lavage des mains     ISOMED compte autant de dispositifs de lavage des mains qu’il y a de pièces ! Nous demandons aux patients et aux accompagnateurs de les utiliser. Nous avons également 6 salles de bains sur l’étage, 10 lavabos et des directives expliquant la bonne façon de se laver les mains affichées un peu partout. TOUT NOTRE PERSONNEL, peu importe la fonction occupée, suit une formation annuelle sur le lavage des mains. Je vous invite d’ailleurs à regarder la vidéo suivante dès maintenant et à appliquer ses recommandations à votre quotidien : https://www.youtube.com/watch?v=5KzSfpnKMjM

La circulation     Des sas à double porte séparent chacune des diverses zones de circulation. La façon dont chaque membre du personnel circule, se vêt et se chausse chez ISOMED varie selon la fonction et l’emplacement de chacun. Le port de verres protecteurs, masques, blouses, gants et couvre-chaussures est la norme pour le personnel en salle de chirurgie. Nous avons aussi des masques en réserve ! Les vêtements de ville sont acceptés à l’accueil.

Du côté des patients, aucun accompagnateur ne peut être présent pendant un premier changement de pansement opératoire, mais il peut participer par la suite aux explications de suivi. D’autres portes et salles d’attente séparent les patients en suivi de ceux qui sont en attente de chirurgie, et ainsi de suite.

La « ségrégation »     Ce terme ne vise pas ici le racisme, mais plutôt la gestion sécuritaire des patients. Dès votre ouverture de dossier ou une confirmation de rendez-vous, nous nous assurons que votre visite chez ISOMED est sécuritaire. Vous pouvez avoir l’assurance que nous prenons soin de connaître nos patients, dont vous êtes ! Nous saurons quels sont vos risques de santé en général. Nous vous conseillerons. Nous planifierons votre présence et la rendront efficace.

Au moins quatre salles d’attente distinctes sont à votre disposition. À votre arrivée, elles seront vides ou presque, parce que votre venue aura été bien gérée. Nous ferons tout pour que vous n’attendiez pas. Vous aurez très peu de contacts avec d’autres patients. Et pour la sécurité de tous, nous demanderons votre collaboration. Par exemple, il nous serait difficile d’accepter que vous arriviez une heure d’avance à votre rendez-vous. Nous pourrons par contre nous adapter à un retard raisonnable. Les patients venant pour obtenir un court suivi ou une consultation simple ne sont pas mêlés aux patients présentant des cas plus complexes. Leur temps d’attente est minimal. Cela fait l’affaire de tous, mais pas celle des bactéries et des virus, qui n’ont pas le temps de s’installer !

Autres articles

Pandémie, Public et Privé.
L’expérience d’ISOMED, et des autres…

24 janvier 2021

Depuis plus d’un an, ISOMED offre son aide au réseau de la santé, en tenant compte de la pertinence et de la qualité de ses installations. 

Durant cette période de pandémie, après des mois de discussion, nous n’arrivons toujours pas à conclure une entente avec les gestionnaires du réseau.

Pourtant des travailleurs de la santé des hôpitaux Charles-Le Moyne et du Haut-Richelieu, des chirurgiens chefs, des chirurgiens généraux, des infirmières, des anesthésistes, sont venus visiter nos installations et en ont tout simplement été emballés.

« Vous aurez des nouvelles demain de nos gestionnaires, ou après-demain », nous ont-ils assuré! « Nous voulons débuter au plus tôt ».

Leur enthousiasme ne semble pas avoir eu plus de succès que le nôtre auprès des décideurs.

Les obstacles administratifs semblent insurmontables. Que dire de la piètre qualité des communications avec les représentants des CISSS. Le silence, les délais, les remises de rencontre, semblent être leur meilleur argument.

Lire plus

Les laissés-pour-compte de la covid-19

23 janvier 2021
 

Cette patiente de 58 ans avait une petite lésion minuscule sur le côté du nez il y a un an et demi. Pas très visible !

Un cancer de la peau alors prouvé par une biopsie. On lui dit qu’il faut qu’on l’enlève… Puis l’attente. 

La petite lésion est devenue plus grosse lorsqu’elle nous consulte, un an et demi plus tard!  C’est surtout mal placé…

Mais, une image vaut 1000 mots, dit-on. Alors, avec l’autorisation de la patiente, voici son évolution:

Lire plus

Ah ces vilaines cliniques privées d’esthétique!

22 janvier 2021

Ah ces vilaines cliniques privées d’esthétique!

Lire plus

Vous désirez une consultation ?

Contactez-nous 

Pour en savoir plus sur l'équipe

Voir l'équipe