Retour aux articles

L'éternelle saga des implants mammaires XII

Une nouvelle Garantie d’Allergan pour les femmes porteuses d’implants texturés 
BIOCELLTM. 

30 septembre 2019

Rappelons que le 24 Juillet 2019, Allergan a décidé de retirer les implants texturés BIOCELLTMdu marché pour la planète (Voir «La Saga des implants XI ».

Le  31 juillet 2019, Allergan annonçait la création de la « Garantie de remplacement BIOCELLTM », pour les patientes canadiennes qui portent actuellement des implants texturés BIOCELLTM.

Cette garantie, valide du 24 juillet 2019 au 24 juillet 2021, vise les patientes canadiennes qui souhaitent faire remplacer leurs implants texturés BIOCELLTM par des implants lisses d’Allergan

La justification de cette décision  qui serait prise par la patiente, semble être à  sa discrétion.

Rappelons que pourtant aucun organisme n’a, à ce jour, recommandé le retrait des implants chez les patientes asymptomatiques. Quand on parle ici de symptômes, ce sont ceux du lymphome associé aux implants  - masse, collection de liquide, ganglions – et non pas ceux  de la « maladie des implants » par exemple, ou d’autres symptômes tels ceux d’un durcissement associé à une capsule fibreuse.

Allergan indique  que « Subir le remplacement d’implants mammaire est un choix personnel qui devrait faire l’objet d’une décision éclairée basée sur une discussion sérieuse quant aux avantages et aux risques. ». Il y a certainement des avantages et des risques à discuter avant de procéder à une intervention chez une patiente qui n’a pas de problèmes !!! 

Il y a cependant certaines conditions à l’application de cette garantie :

a) Les patientes doivent être porteuse d’implants BIOCELLTM, non rompus. Dans  un cas de rupture d’autres garanties s’appliquent.

b) Les patientes se verront offrir gratuitement par Allergan des implants lisses d’une taille similaire aux leurs, où de la taille nécessaire à leur remplacement. Il ne s’agit pas de changer pour augmenter le volume des seins d’une façon significative.

c) Allergan n’offrira aucune aide financière pour les frais chirurgicaux encourus par la chirurgie de remplacement, et justifie cette décision par   « car aucun organisme de réglementation en matière de santé, pas même Santé Canada, n’a encore émis de recommandation de retirer ces implants chez les patientes asymptomatiques. »

d)  Les patientes doivent bénéficier du programme avant le 24 Juillet 2021.

 Il semble bien, vérification faite auprès du représentant d’Allergan, que les patientes ne signeront pas une décharge envers Allergan,  en rapport  à leur exposition aux implants texturés.

À qui incombera-t-il de fournir ce consentement éclairé, d’indiquer les avantages et les désavantages, d’expliquer les limites d’un changement d’implant, d’appliquer le programme et de bien l’expliquer?  Et de satisfaire le patiente. Au chirurgien et à son équipe, bien sûr.

A qui incombera-t-il de payer les frais associés et les honoraires du chirurgien? Aux patientes, bien sûr. 

Il s’agit d’une garantie d’Allergan, pas du chirurgien, avec un certain nombre d’éléments d’aspect arbitraire. Pourquoi changer des implants texturés chez des patientes sans problème? Pourquoi une date limite dans 2 ans?  Est-ce que ce plan est suffisant? 

Cette nouvelle garantie allège le fardeau financier aux porteuses d’implants texturés BIOCELLTM inquiètes du ALCL-AIM qui cherchent à ne plus avoir ces implants. Elle n’allège pas le fardeau financier  de celles qui n’en veulent pas du tout, car elle ne couvre que le coût des nouveaux implants.  Elle allège le fardeau de bien d’autres patientes, qui souhaiteraient un changement d’implants non rompus, après plus de 10 ans par exemple, en fournissant gratuitement de nouveaux implants, s’ils peuvent être de taille similaire. Jusqu’en Juillet 2021.  

Il nous faudra garder le cap pour continuer de donner à nos patientes tout le support possible dans leurs démarches, bien les informer, bien les opérer, demeurer sécuritaire.  Rien de nouveau pour nous dans cet objectif. 

Les implants texturés, remplis de solution saline ou de silicone, concernés par cette garantie peuvent avoir été fabriqués par les marques :

MCGHAN, INAMED, ALLERGAN NATRELLE.

Autres articles

Pandémie, Public et Privé.
L’expérience d’ISOMED, et des autres…

24 janvier 2021

Depuis plus d’un an, ISOMED offre son aide au réseau de la santé, en tenant compte de la pertinence et de la qualité de ses installations. 

Durant cette période de pandémie, après des mois de discussion, nous n’arrivons toujours pas à conclure une entente avec les gestionnaires du réseau.

Pourtant des travailleurs de la santé des hôpitaux Charles-Le Moyne et du Haut-Richelieu, des chirurgiens chefs, des chirurgiens généraux, des infirmières, des anesthésistes, sont venus visiter nos installations et en ont tout simplement été emballés.

« Vous aurez des nouvelles demain de nos gestionnaires, ou après-demain », nous ont-ils assuré! « Nous voulons débuter au plus tôt ».

Leur enthousiasme ne semble pas avoir eu plus de succès que le nôtre auprès des décideurs.

Les obstacles administratifs semblent insurmontables. Que dire de la piètre qualité des communications avec les représentants des CISSS. Le silence, les délais, les remises de rencontre, semblent être leur meilleur argument.

Lire plus

Les laissés-pour-compte de la covid-19

23 janvier 2021
 

Cette patiente de 58 ans avait une petite lésion minuscule sur le côté du nez il y a un an et demi. Pas très visible !

Un cancer de la peau alors prouvé par une biopsie. On lui dit qu’il faut qu’on l’enlève… Puis l’attente. 

La petite lésion est devenue plus grosse lorsqu’elle nous consulte, un an et demi plus tard!  C’est surtout mal placé…

Mais, une image vaut 1000 mots, dit-on. Alors, avec l’autorisation de la patiente, voici son évolution:

Lire plus

Ah ces vilaines cliniques privées d’esthétique!

22 janvier 2021

Ah ces vilaines cliniques privées d’esthétique!

Lire plus

Vous désirez une consultation ?

Contactez-nous 

Pour en savoir plus sur l'équipe

Voir l'équipe