Retour aux articles

Infolettre - ISOMED a le vent dans les voiles!

13 septembre 2017
Infolettre - Isomed

Grâce à vous, ISOMED a le vent dans les voiles!

Les choses bougent beaucoup ici et nous en sommes à vous faire parvenir des nouvelles par ce premier envoi!
 
  • Nous avons un nouveau site internet (www.isomed.ca).
  • Nous avons obtenu un troisième Agrément auprès du Conseil Québécois d’Agrément, qui a souligné l’excellence de nos services et de la sécurité dans notre prestation de soins.
  • Nous utilisons de la modélisation chirurgicale en 3 dimensions sur une base quotidienne et nos patient(e)s en sont ravies.
  • Notre équipe est particulièrement rodée et stable.
Nous avons participé avec le Collège des Médecins du Québec aux discussions qui ont tourné autour de la sécurité des soins médico-esthétiques non chirurgicaux et cela nous a mené à apprendre à mieux collaborer avec les infirmières qui procèdent à des injections d’agents volumisants ou de neuro-modulateurs. C’est de cela que je veux vous parler aujourd’hui.

La chirurgie ne fait plus cavalier seul dans le monde du rajeunissement du visage. Ni le laser. Ni les injectables. Ni les autres technologies.

La nouvelle approche, celle la plus prometteuse, c’est de bien sélectionner la modalité qui convient le plus à un patient donné. Souvent, il s’agit de complémenter une des modalités, à une autre. Le tout, dans le but d’obtenir le meilleur résultat possible et celui qui convient le mieux à un(e) patient(e) donné(e).

Une approche personnalisée, centrée sur les attentes, adaptée, conviviale, bien expliquée: Ça c’est tout à fait ce qu’ISOMED vise à faire.

Mais il faut alors trouver les bons partenaires! Passionnés, humains, disponibles, experts!

Eh bien nous avons trouvé! Je vous invite aujourd’hui à découvrir

Cassiopée Vallée, infirmière, Fondatrice de OM Signature, spécialisée en soins médico-esthétiques, qui devient notre collaboratrice de confiance.

Infirmière, ayant plus de 30 ans d’expérience, elle acquiert des compétences en gestion et enseigne les technologies lasers durant 9 ans.  Entrepreneure depuis 1998, elle devient propriétaire et gestionnaire d’un spa médico-esthétique en 2008.  Maintenant spécialisé dans les soins médico-esthétiques, Cassiopée est apprécié pour son écoute, sa délicatesse et son perfectionnisme.

« Je me sens nourrie lorsque je suis en relation avec mon(ma) client(e). L’être humain me passionne. Je priorise l’écoute de celui(celle)-ci afin de l’accompagner à faire un choix éclairé.  C’est lui (elle) qui m’inspire et me permet de mettre en œuvre ma créativité.  Je suis honorée de partager ma philosophie avec l’équipe d’ISOMED. »

Considérez son invitation et apprenez à bien la connaître.

Merci de me lire!

Autres articles

Pandémie, Public et Privé.
L’expérience d’ISOMED, et des autres…

24 janvier 2021

Depuis plus d’un an, ISOMED offre son aide au réseau de la santé, en tenant compte de la pertinence et de la qualité de ses installations. 

Durant cette période de pandémie, après des mois de discussion, nous n’arrivons toujours pas à conclure une entente avec les gestionnaires du réseau.

Pourtant des travailleurs de la santé des hôpitaux Charles-Le Moyne et du Haut-Richelieu, des chirurgiens chefs, des chirurgiens généraux, des infirmières, des anesthésistes, sont venus visiter nos installations et en ont tout simplement été emballés.

« Vous aurez des nouvelles demain de nos gestionnaires, ou après-demain », nous ont-ils assuré! « Nous voulons débuter au plus tôt ».

Leur enthousiasme ne semble pas avoir eu plus de succès que le nôtre auprès des décideurs.

Les obstacles administratifs semblent insurmontables. Que dire de la piètre qualité des communications avec les représentants des CISSS. Le silence, les délais, les remises de rencontre, semblent être leur meilleur argument.

Lire plus

Les laissés-pour-compte de la covid-19

23 janvier 2021
 

Cette patiente de 58 ans avait une petite lésion minuscule sur le côté du nez il y a un an et demi. Pas très visible !

Un cancer de la peau alors prouvé par une biopsie. On lui dit qu’il faut qu’on l’enlève… Puis l’attente. 

La petite lésion est devenue plus grosse lorsqu’elle nous consulte, un an et demi plus tard!  C’est surtout mal placé…

Mais, une image vaut 1000 mots, dit-on. Alors, avec l’autorisation de la patiente, voici son évolution:

Lire plus

Ah ces vilaines cliniques privées d’esthétique!

22 janvier 2021

Ah ces vilaines cliniques privées d’esthétique!

Lire plus

Vous désirez une consultation ?

Contactez-nous 

Pour en savoir plus sur l'équipe

Voir l'équipe