Retour aux articles

Arrivée des UV chez ISOMED

21 janvier 2021
Salle d'opération avec UV

ISOMED : Sécurité et accessibilité aux soins!

Afin de permettre aux patients de recevoir des soins de façon sécuritaire malgré la pandémie ET d’augmenter la sécurité de son personnel, un système d’irradiation UV détruisant le virus de la COVID-19 a été mis en place chez ISOMED.

Le système s’active automatiquement dès que la pièce se vide et en quelques minutes, la pièce ainsi irradiée voit le COVID-19 et les autres virus, le  E. Coli, le S. Aureus multi-résistant, les champignons, détruits.

Chaque pièce est en général dotée de plusieurs unités afin d’assurer une irradiation la plus complète possible.

Le tout est installé, calibré, ajusté, par les ingénieurs du distributeur du système au Québec, Novatech.

Toutes les autres mesures de prévention, allant du dépistage à la distanciation, sont également maintenues.

L’irradiation UV de l’air de nos systèmes de ventilation est également en voie d’installation.

Autres articles

Pandémie, Public et Privé.
L’expérience d’ISOMED, et des autres…

24 janvier 2021

Depuis plus d’un an, ISOMED offre son aide au réseau de la santé, en tenant compte de la pertinence et de la qualité de ses installations. 

Durant cette période de pandémie, après des mois de discussion, nous n’arrivons toujours pas à conclure une entente avec les gestionnaires du réseau.

Pourtant des travailleurs de la santé des hôpitaux Charles-Le Moyne et du Haut-Richelieu, des chirurgiens chefs, des chirurgiens généraux, des infirmières, des anesthésistes, sont venus visiter nos installations et en ont tout simplement été emballés.

« Vous aurez des nouvelles demain de nos gestionnaires, ou après-demain », nous ont-ils assuré! « Nous voulons débuter au plus tôt ».

Leur enthousiasme ne semble pas avoir eu plus de succès que le nôtre auprès des décideurs.

Les obstacles administratifs semblent insurmontables. Que dire de la piètre qualité des communications avec les représentants des CISSS. Le silence, les délais, les remises de rencontre, semblent être leur meilleur argument.

Lire plus

Les laissés-pour-compte de la covid-19

23 janvier 2021
 

Cette patiente de 58 ans avait une petite lésion minuscule sur le côté du nez il y a un an et demi. Pas très visible !

Un cancer de la peau alors prouvé par une biopsie. On lui dit qu’il faut qu’on l’enlève… Puis l’attente. 

La petite lésion est devenue plus grosse lorsqu’elle nous consulte, un an et demi plus tard!  C’est surtout mal placé…

Mais, une image vaut 1000 mots, dit-on. Alors, avec l’autorisation de la patiente, voici son évolution:

Lire plus

Ah ces vilaines cliniques privées d’esthétique!

22 janvier 2021

Ah ces vilaines cliniques privées d’esthétique!

Lire plus

Vous désirez une consultation ?

Contactez-nous 

Pour en savoir plus sur l'équipe

Voir l'équipe