Arthroplastie

Chirurgie des articulations - arthroplastie -

L’arthroplastie est une intervention chirurgicale utilisée lorsque les approches non chirurgicales ne fonctionnent plus. L’arthroplastie permet de reconstruire les articulations douloureuses ou instables ayant souffert un traumatisme ou, plus souvent, d’arthrose. L'arthroplastie est couramment pratiquée sur les grosses articulations comme celles de la hanche et du genou.

L'arthroplastie qui se fait avec implants est toutefois moins privilégiée dans le cas de petites articulations comme celles de la main ou du poignet, puisqu’on y trouve moins de structures de stabilisation normale pour envelopper les prothèses. C’est pourquoi le recours à des implants ou prothèses dans la main ou le poignet est très limité.

L’articulation de la base du pouce est très souvent touchée par d’anciens traumatismes et par l’arthrose. On constate alors une déformation de la base du pouce, et parfois des mouvements très simples causent beaucoup de douleur. Un pouce douloureux mène rapidement à une grande perte de fonction de toute la main. L’articulation du pouce peut souvent être traitée par une reconstruction (arthroplastie) sans implant.

À la clinique ISOMED, nos chirurgiens pratiquent régulièrement des arthroplasties de l’articulation de la base du pouce de la main sans utiliser d’implants. Il s’agit d’une intervention efficace, qui nécessite toutefois une bonne évaluation préalable de la main et de vos besoins par nos experts.


Pourquoi confier votre arthroplastie de la base du pouce à ISOMED?

  • Nous prenons le temps de répondre à toutes vos questions : vous obtiendrez une réponse consciencieuse et élaborée à chacune.
  • Vous profiterez d’une arthroplastie réalisée par un chirurgien expérimenté dans le domaine qui suivra votre évolution de façon serrée.
  • Aucun implant ne sera nécessaire.
  • En général, vous n’aurez pas à subir d’anesthésie générale, bien que cette option demeure possible. Nous nous assurons de votre plus grand confort tout au long de l’intervention. Un bloc assure l’absence de douleur durant l’intervention et les six heures qui suivront.
  • Vous pouvez choisir le moment de votre intervention de manière à planifier toutes vos autres activités avant et après. Vous aurez ainsi moins de soucis et moins de pertes de temps et d’argent. Il sera aussi plus facile à vos aidants naturels d’assurer une disponibilité.
  • Nous sommes très efficaces! Vous serez convoqué avec votre accompagnateur 15 minutes avant l’intervention et obtiendrez votre congé 30 minutes après l’opération, sans douleur. La personne qui vous accompagne appréciera aussi cette efficacité.
  • Statistiquement, 90 % des arthroplasties de la base du pouce effectuées à la clinique ISOMED ne nécessitent pas de physiothérapie. Un programme d’exercices à domicile une orthèse de transition et un suivi de notre part sont généralement suffisants. Si la physiothérapie s’avère nécessaire, nous assurons la prescription adéquate et le suivi de l’évolution de celle-ci.


En quoi consiste la convalescence suivant une arthroplastie de la base du pouce?

  • Durant la première semaine suivant une arthroplastie, le succès de votre intervention doit être votre priorité. Il vous faudra pouvoir accéder à un aidant naturel au besoin. Par exemple, vous ne pourrez pas conduire votre véhicule de façon sécuritaire. Vous aurez un programme d’exercices à suivre et porterez une orthèse en permanence.
  • Durant les deuxième et troisième semaines, vous augmenterez vos activités, mais la main opérée ne pourra réaliser que des tâches très légères (tenir une tasse de café, par exemple). Vous pourrez conduire votre véhicule, mais seulement dans des conditions idéales. Vous porterez une orthèse amovible en quasi-permanence, sauf durant les séances d’exercices.
  • Durant les six semaines qui suivront, vous augmenterez l’usage de votre main opérée, sans toutefois pouvoir exercer d’effort.
  • Après huit semaines, vous commencerez à augmenter la force de préhension de votre main.
  • À 12 semaines, il vous sera permis d’en faire plus qu’avant l’opération!
  • Relativement aux activités très lourdes de la main, des adaptations permanentes seront nécessaires. Pour toutes sortes de raisons, une arthroplastie ne permet pas de tout faire. Ainsi, les patients ayant une prothèse de genou ne courent plus de marathons…